Blog : doit-on baisser les bras par manque d’interactions ?

1341

Nous les blogs nous devenons has been il faut bien l’avouer…Il faut dire qu’on a connu de beaux jours et même de belles années, mais que désormais, d’autres moyens d’expression prennent le pas sur nous. L’instantané a gagné ses galons notamment avec Instagram ou bien encore Pinterest et même si on n’y fait pas tout à fait la même chose, les gens sont de plus en plus nombreux à ne plus voir que par eux. Cependant, que l’on soit un blog ou que l’on alimente ses réseaux sociaux, le manque d’échange avec les abonnés peut parfois être flagrant. Alors, doit-on baisser les bras par manque d’interactions? Devons-nous renoncer à alimenter notre blog si notre public n’est pas très extraverti?

Mis à part mon propre cas, j’ai beaucoup observé les blogs et réseaux des copines ces derniers mois avec la même constatation : ce n’est pas parce que vous avez du talent/un blog intéressant/de belles photos que vous avez des interactions avec vos abonnés. J’ai notamment remarqué un blog que je suis depuis de nombreuses années et dont la blogueuse est très talentueuse/propose du contenu original mais n’a vraiment que très peu d’engagement pour la masse de boulot qu’elle doit abattre. Je trouve ça vraiment triste et dommage car au final, malgré son implication, elle n’arrive pas à faire réagir son audience. Il y a de quoi baisser les bras…et pourtant cette blogueuse continu son petit bonhomme de chemin.

J’ai tout à fait le même problème. Bien que mon blog ait pas mal changé ces dernières années, souvent je me demande si le temps/l’énergie que j’y consacre vaut vraiment la peine vu le peu de retour (comprendre le peu de commentaires sur le blog aussi bien que sur mes différents réseaux sociaux). Et pourtant, je réponds à chacun/chacune d’entres vous, je suis ouverte à la discussion. Mais rien y fait : mes lecteurs/followers restent pour la plupart d’entre eux muets.

En tant que lectrice d’autres blogs je comprends cependant le phénomène. J’ai grande tendance moi aussi à aller lire les blogs des copines sans y laisser pour autant un petit mot… Pourquoi? Parfois je n’ai rien d’autre à ajouter à ce que l’auteur a dit, d’autres fois je ne prend pas le temps de le faire et enfin souvent je n’y pense pas. Cela peut paraître bête, mais je sais aussi que beaucoup n’ont pas le temps car elles lisent beaucoup de blogs et écrire un petit mot à chacune serait très/trop chronophage.

Alors, comment rester néanmoins stoïques et ne pas baisser les bras en se sentant pourtant si seule dans son aventure bloguesque? Peut-être en étant nous aussi un peu individualistes? Se rappeler que nous faisons un blog en premier lieu pour nous avant tout autre personne? Se dire que ce n’est pas parce que les gens ne se manifestent pas qu’ils ne vous lisent pas (on a un bon moyen de le savoir aka les statistiques)? Toutes ces raisons sont sans doute le reste du moteur des écrivaines en herbe que nous sommes. Nous partageons et ouvrons notre monde à nos lecteurs, à eux de voir si ils ont envie de faire/refaire aussi un pas vers nous!

Et vous, êtes-vous parfois démotivées par manque d’interactions avec vos lecteurs? Que faites vous pour y remédier?

44 COMMENTS

  1. Je le vis aussi en ce moment et c’est très découragent. J’arrête pas de me remettre en question, de me dire « qu’est ce que je peux faire d’autres » mais de l’intérieur c’est pas facile de voir ce qui cloche. Le jour ou plus personne ne viendra commenter, j’abandonnerai, ça c’est sur.
    • Oui ce n’est pas évident tous les jours de créer du contenu et de n’avoir que peu de retour…de quoi avoir envie de laisser tomber ! Courage !
  2. Maintenant que j’écris moins d’articles, j’ai l’impression que j’ai plus d’interactions, j’ai également changer de thématique principale donc je pense que c’est un tout. Toutefois, les articles qui apportent le plus de réactions sont les articles « humeurs » ou « société » car le lectorat souhaite donner son avis sur un sujet personnel ou qui peut faire débat. Il est de plus en plus difficile de faire réagir ses internautes, je suis tout à fait d’accord ! Parfois, ça me décourage mais je regarde mes statistiques et je me dis qu’ils sont tout de même venus lire l’article donc c’est le principal :)
    • Je suis bien d’accord avec toi et c’est pareil pour moi. Les articles qui font le plus réagir ici aussi sont les articles humeurs. Sans doute parce qu’au final c’est un peu plus personnel et « réfléchi » que les articles beauté and co !
  3. Tout a fait d’accord avec ton article. Nouvelle revenue sur la blogosphère après plusieurs années d’absence, je trouve que beaucoup de chose on changé chez les blogueuses….Pas grave il faut continuer tant que ca nous fait plaisir de le faire.
    Ton analyse est juste sur le manque de commentaires (souvent tout est dit et il n’y a rien à ajouter). A l’avenir je m’attarderais un minimum sur les blog que je lis avec un « coucou j’ai aimé ton article, continue »….
    Voila, ton article à au moins le loisir de faire réfléchir
    Bises
    • Oui la blogo a vraiment beaucoup changé. En 7 ans de blogging ici (sans compter ce que je faisais avant ailleurs) je me rends bien compte que les choses ne sont plus pareilles…sans doute parce que la société aussi a évolué et que tout le monde à cette méchante tendance du « chacun pour soi » entre autres ! Bisous
  4. Je suis comme toi, je lis des blogs mais je ne laisse pas forcement de comm’ faute de chose à rajouter ou manque de temps.
    Je blogue en fonction de l’envie et c’est vrai que j’aime beaucoup avoir un échange avec mes lectrices et commentatrices régulières.
    Passe une belle fin de semaine, bises
    • Je crois que l’on est beaucoup à ne faire « que passer » sur les blogs et ne pas laisser de petits mots…sans doute que c’est quelque chose que nous pourrions changer facilement ! bon week end! bisous
  5. Coucou ton article me rassure un peu.
    J’ai débuté mon blog il y a un peu moins de 2 mois et je n’ai pas beaucoup d’activité , je me suis beaucoup remise en question en me disant que le problème venait certainement de moi et de mon blog (Je me suis dis que je n’apportais pas un contenu assez intéressant, ce qui doit être en partie vrai).
    Mais ton article me rassure un peu car je vois que je ne suis pas la seule et que même des blogueuses plus « expérimentées » rencontrent ce manque d’activité.
    Il faudrait presque créer une page, un blog, un groupe ou que sais-je … de blogueuses mordues de blogs ! ^^
    Comme ça au moins nous serions « presque » sures d’avoir un lectorat de vraies passionnées et de fidèles lectrices :)

    Merci encore pour cet article, car j’étais à deux doigts d’abonner mon blog !
    Bisous bonne continuation ;)

    • Il n’est pas toujours facile de rester positive et c’est sans doute moins facile lorsque l’on débute. Il est vrai que le temps de se faire un peu connaitre peut prendre du temps et que du coup, il faut prendre son mal en patience ! Cependant, tu verras que tes lecteurs arriveront au fur et à mesure et que pas mal d’entres eux reviendront assez régulièrement. L’essentiel est d’écrire sur ce qui te plait et ne pas te forcer à faire certains types d’articles que pour être dans la tendance ou pour faire comme tout le monde. Chacun à sa propre identité et c’est aussi ce qui plait à notre lectorat ;-) Bisous
  6. J’ai une petite baisse de fréquentation en ce moment, et des interactions erratiques mais je ne me pose pas encore trop la question.
    Quand j’en aurai marre d’écrire dans le vent, j’arrêterai simplement. :)
  7. Je débute juste le blogging et c’est vrai que c’est un sujet qui me fait peur. Mais comme tu l’as très bien dit, c’est surtout pour moi que je le fais, et que ls gens me lisent si cela leurs plait me suffit, enfin même si un petit mots fait toujours plaisirs après c’être démené pour faire quelque chose de chouette. Merci pour ton article. :)
  8. Je ressens la même chose que toi, surtout pour certains articles qui prennent beaucoup de temps (je fais beaucoup de cuisine), où on est vraiment fière du rendu et au final on reçoit peu de retours … C’est pas toujours facile et un peu décourageant ! Après c’est « réconfortant » de voir que c’est un problème partagé par beaucoup de blogueuses. Pour tenter d’y remédier un peu, j’ai décidé depuis quelques semaines de davantage commenter les blogs des autres ! Je pense que c’est un premier pas essentiel impulser soi-même un changement :)

    Bonne continuation à toi en tout cas !

    • Quand on met beaucoup de temps et de cœur dans ce qu’on fait, c’est toujours frustrant d’avoir peu de réactions, c’est bien normal de parfois se sentir découragée… Et je suis tout à fait d’accord avec toi qu’aller commenter les blogs des copinautes peut amorcer un début de changement de comportement chez tout le monde ! Bon courage !
  9. Purement du point de vue d’une CM, pour les réseaux sociaux je te conseille de n’en garder qu’un. De cette manière tu vas avoir un groupe d’abonnés ciblés qui interragira plus facilement. Deux a la limite si tu prends insta qui est très visuel et un autre juste pour informer de tes sorties d’articles. Mais plus tu vas mettre beaucoup d’energie pour peu de résultats.
    • Je n’avais jamais envisagé de ne garder qu’un réseau social…il est vrai que ce que tu dis est cependant logique. Je ne suis pas super branchée réseaux sociaux. Disons que j’ai un compte un peu partout, mais j’ai pas toujours envie de les faire vivre lol
  10. J’ouvre un blog, je le ferme quand je m’en lasse… C’est ainsi depuis presque dix ans. Mon investissement n’est surement pas celui de beaucoup de blogueuses. J’ai noté cette évolution aussi depuis ces dernières années. C’est pourquoi je préfère bloguer sous WordPress (version gratuite dans mon cas), qui permet aux lectrices et lecteurs de liker le billet, sans avoir à commenter. A la manière des réseaux sociaux ;)
  11. hello,

    je suis dans la meme situation, j’ai aussi un blog depuis des mois , des fois c’est gratifiant, des fois pas du tout.
    je partage mes posts parce que ca me fait plaisir, puis je lache pas.
    d’ailleurs j`avais meme pense a faire un blog avec d’autres blogeuses si ca interesse quelqu’un :)

    courage en tout cas !!!!!

  12. Personnellement, je penche pour deux causes :
    – on a pris l’habitude des réseaux sociaux où on like tout bêtement. Ca demande peu d’engagement, c’est juste un clic. Laissez un commentaire un tant soit peu intéressant, c’est un autre niveau.
    – certaines thématiques donnent plus lieu à la discussion (tout ce qui touche à la maternité, à l’éducation, à la politique)

    C’est vraiment frustrant de voir 200 vues d’un articles et à peine un commentaire. Mais je pense qu’il faut persévérer tant que certains lisent. Parce qu’au final on écrit à la base pour être lues ;)

    • Complètement d’accord avec ce que tu dis. Parfois les articles sont même lus des milliers de fois pour aucun commentaire…c’est le cas de pas mal de mes articles d’ailleurs… frustrant oui ! Mais pourtant nous sommes lues et donc, cela prouve que c’est un tant soit peu intéressant !
  13. J’ai un blog très récent donc peu de gens qui me suivent, mais rien que le fait de savoir que je suis lue par au moins une personne (merci les petits coeurs sur Tumblr), ça me pousse à continuer. Je le fais aussi parce que ça me plaît et que je m’épanouis dans ce que je fais ; et lorsque j’écris un article je m’adresse à la personne derrière son écran, celle qui laisse un coeur, celle qui se contente juste de lire, celle qui est arrivée par hasard ou celle qui me lit pour la première fois. Tant que je sais que je m’adresse à quelqu’un, et / ou tant que je fais quelque chose qui me plaît, c’est suffisant.

    En plus j’ai Disqus, et apparemment ça donne pas envie de commenter.

    • Comme tu dis, savoir que l’on est lues est déjà beaucoup et s’épanouir dans cette activité est encore une bonne raison de perdurer !
      Oui, Disqus est super rébarbatif pour laisser des commentaires. Mieux vaut un formulaire simple nom/adresse mail/site web; c’est beaucoup plus engageant je trouve !
  14. C’est vrai que ce n’est pas toujours facile, quand on voit le boulot que cela représente, l’energie et l’intérêt que l’on porte à nos articles, de ne pas avoir de retours. Je blogue depuis assez longtemps, mais dans une niche très spécifique, et je n’ai que très très peu d’abonnés, mais ils sont fidèles, donc cela me tient pour l’instant.
    Dernièrement j’ai décidé, parce que j’en avais envie, d’élargir un peu le thème, j’espère que cela plaira, mais c’est sûr que cela sera décourageant si personne ne s’y intéresse… Pour l’instant je garde la motivation! :)
    Mais je peux dire que depuis que je blogue, je fais l’effort de laisser un petit mot sous les articles qui m’ont plu, car j’en connais l’importance pour les blogueuses!
    • Bloguer dans une niche très spécifique te permet d’avoir des gens sans doute véritablement intéressé par ce que tu traites, ce qui parfois n’est peut être pas plus mal. Personnellement, mon blog était presque centré que beauté il y a quelques années mais je m’en éloigne de plus en plus ces derniers temps pour laisser plus de place à d’autres thématiques que j’affectionne tout autant ! Merci pour ton commentaire et de commenter aussi les blogs des copines !
  15. coucou
    Merci pour cet article, j’ai ouvert mon blog en 2010 pour aller avec mon travail d’esthéticienne à domicile, puis, j’en ai ouvert un nouveau qui me correspondait plus.
    Je viens de refaire la présentation, je travail plus mes photos, je cherche à avoir des mots clés dans mes titres mais je n’ai que 17 abonnées et parmi ces abonnées, une ou deux commente de temps en temps mais c’est tout. Je n’ai pas beaucoup de vu.J’avoue que j’ai voulu arrêter car quand je vois des blogs où les filles ne mettent que une ou deux photos avec juste quatre ou cinq lignes avoir beaucoup de vu, beaucoup de commentaires et bien je ne comprends pas. Je ne cherche pas la notorièté mais c’est ma passion, c’est tout ce qui me rattache à mon métier d’esthéticienne que j’ai dû arrêter pour cause de santé.
    Je suis pas mal de blogs, je partage des blogs, je prévois un article style top cinq de mes blogs favoris.
    J’ai organisé des concours mais pfff, un bid, je ne sais plus quoi faire.
    Bon week end
    bise
    • Oui parfois se comparer aux autres peut être très frustrant. On se demande alors ce que la voisine a fait mieux que nous pour avoir plus d’engagement…Se démener pour avoir des interactions et ne pas ramasser le fruit de son dur labeur est parfois vraiment démotivant, je comprends bien… Je te souhaite bon courage ! Bon week end bisous !
  16. Je blogue depuis tellement longtemps, et aussi à la fréquence que je veux, selon mon inspiration. Je ne me suis jamais préoccupée de tout ce qu’il fallait soit-disant faire pour avoir un blog au top de la tendance, ça m’a toujours gonflée. Mais depuis quelques temps, je peine. J’ai bien plus souvent des articles sans aucun commentaire que l’inverse, et si j’en ai plus de 2 c’est que j’ai fait un billet un peu polémique. Je suis axée sur la culture, je parle de musique et de cinéma, j’ai toujours eu l’impression que c’est ce qui intéressait le moins les gens (et je fais ça depuis 10 ans, c’est dire). Je continue de bloguer par plaisir, parce que j’aime écrire, mais parfois c’est dur.
    • Oui, les gens réagissent beaucoup plus sous les billets un peu polémiques…. Je parle pas mal de culture moi aussi (mais plus de livres) et les commentaires ne sont pas très nombreux non plus dans cette catégorie…pourtant les gens s’intéressent encore à la littérature hein?
  17. C’est un article très réthorique :) mais pour répondre à ta question : c’est un grand OUI !
    Et les statistiques ne m’ont pas du tout aidé quand je suis passée dans cette phase de « ras le bol » et de sensation d’écrire dans le vide.
    Bien au contraire… ça m’a encore plus attristée de voir que dès que je relâchais un tout petit peu mes efforts, les visites n’étaient plus au rendez-vous non plus. Cela signifique qu’en plus de ne pas avoir de communauté engagée , je n’avais pas de communauté tout court.

    Alors j’ai pris le temps de me recentrer sur moi, mes idées et où je voulais mener le blog. J’ai tout repris à zéro et après une bonne « pause » je repars de plus belle.
    Pour le moment, même si je ne cherche pas par tous les moyens d’avoir de l’interactions je vais continuer à faire ce que j’aime et tenter de me créer une jolie communauté qui me ressemble et ensuite on verra. Si ce n’est pas au rendez-vous ça ne m’empêchera pas de continuer d’écrire pour moi :)

    • Oui, il est vrai que quand tu ne présentes pas du contenu nouveau assez régulièrement, les visites baissent c’est sans doute normal quoique dans un blog, il a pas mal de choses à découvrir surtout quand le blog existe depuis de nombreuses années (comme c’est le cas pour My Fashion World par exemple). Ce qui est encourageant, c’est de voir que malgré une baisse de moral, tu as repris l’initiative de continuer et de te réinventer, et ça ce n’est pas toujours évident ! Courage !
  18. Je viens de me lancer dans l’aventure du blog, mais je garde en tête que c’est un plaisir personnel car c’est vrai que le blog est en retrait face aux autres réseaux. Je ne me dis pas que j’aurais beaucoup de visite, mais j’ai plaisir à réfléchir aux différents articles (même si ce n’est que le début et que mon blog à tout d’un blog débutant ahah) et puis si j’abandonne un jour; comme je l’ai déjà fait auparavant, je trouverai une autre occupation ! En tout joli découverte de ton blog!
    • C’est tout de même dommage que le blog perde de son intérêt face aux réseaux sociaux, car pour moi, un blog c’est beaucoup plus personnel et moins « froid et aseptisé » que n’importe quel réseau social…Contente que ta souris t’ai mené jusque ici et au plaisir de t’y revoir !
  19. Hello :)

    Je comprend tellement ce que tu dis pour avoir tenu un premier blog que j’ai maintenant abandonné pour plusieurs raisons :
    1) Je n’aimais pas ce que je faisais
    2) Je me trouvais terriblement inintéressante
    3) Il ne « décollait » pas comme on aime le dire sur la blogosphère
    4) Tout ça me déprimais

    Aujourd’hui me revoilà sur la blogosphère avec un sujet que je « maîtrise » et qui me tiens énormément à coeur. Je prends plaisir à réfléchir aux articles, à les rédiger, je bouillonne d’idées pour mon blog et j’adore ça. Après ce n’est que le début et c’est carrément le désert mais je ne désespère pas : je vais régulièrement lire d’autres blogs, je demande conseil à d’autres blogueuses plus expérimentés. Cela me permet de prendre mon mal en patience (parce qu’écrire c’est bien mais être lu c’est encore mieux).

    Tout ça pour dire que le principal c’est d’aimer ce qu’on fait et de ne pas hésiter à changer de voie si celle qu’on a emprunté ne nous correspond plus. Il faut aussi faire preuve de patience et être moins centré sur sa personne (empathie et sympathie comme j’ai pour habitude de le dire).

    Concernant le fait que les blogs ne sont plus « tendances », je pense que comme toute tendance ça part et ça revient. Il faut s’attarder à créer une communauté de « fidèles ».

    Dernière chose : merci pour cet article tellement vrai

    XoXo

  20. je suis blogueuse depuis peu je n ai pas connu avant
    pas mal de choses reste un mystère pr moi
    c est tellement aléatoire
    il y a tellement de blogs que pr être lu c pas évident mais je pense que tout le mond ea sa chance après on pt pas tous être au 1er range
  21. Hey béh tu as reçu un bon nombre de commentaires pour cet article :)
    Moi je te découvre via Hellocoton et j’en suis bien contente. J’aime beaucoup ton univers.

    Pour les échanges en commentaires, il m’arrive de ne recevoir aucun commentaire voire qu’un ou deux et ça me mine bien le moral. Mais comme heureusement je blogue avant tout pour me faire plaisir, puis partager j’essaye de passer outre. Mais si ça dure en effet là je vais commencer à réfléchir à ce qui ne va pas et à ce que je dois changer.

    Bon courage pour la suite et à bientôt.
    Virginie

    • Contente qu’Hellocoton t’ait mené jusqu’à moi ! Les commentaires sont de plus en plus rares et il est parfois vraiment difficile de se motiver sans eux! Courage !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here